Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Zimbabwe : l’Alliance Française de Harare a célébré son 70e anniversaire

Afrique et océan Indien

Zimbabwe : l’Alliance Française de Harare a célébré son 70e anniversaire

Le 19 avril 1951 un certain Comte de Warren, alors consul de France en Rhodésie du Sud, inaugurait le « Cercle de l’Alliance Française de Salisbury ». C’était le premier club de ce genre dans ce pays d’Afrique australe qui ne s’appelait pas encore le Zimbabwe, dans cette ville qui ne s’appelait pas encore Harare.
Ce French club s’était alors assigné trois missions principales, la promotion de la langue et de la culture françaises dans la capitale ainsi que l’organisation d’événements culturels et d’échanges entre la Rhodésie du Sud et la France. Ainsi, dès l’origine, cette toute nouvelle association inscrivait son action dans la dynamique propre à toutes les Alliances Françaises du monde et elle n’allait plus s’en écarter.

Depuis 70 ans maintenant, l’Alliance Française de Harare conduit ses activités dans le respect de ces objectifs fondateurs. Aussi, même si la mémoire d’associations telles que la nôtre se perd parfois un peu au fil du temps, il n’est pas surprenant que nous bénéficiions aujourd’hui d’une image très positive dans la capitale. Un jour c’est un ancien élève rencontré au hasard qui parle avec émotion de ses cours à l’Alliance lorsqu’il était enfant, une autre fois ce sera un artiste qui vous explique qu’il y a fait sa première scène. Ces moments impromptus sont toujours agréables et créent un espace de dialogue très chaleureux.

Au cours des décennies, l’Alliance Française de Harare a su démontrer ses capacités d’adaptation et de résilience pour épouser les diverses mutations du pays.

Et durant ces presque deux dernières années, elle a réussi à affronter tous les défis supplémentaires imposés par le contexte de pandémie.

L’Alliance Française de Harare est toujours là !

De façon à le démontrer de la meilleure manière, le Comité de l’Alliance Française de Harare a saisi l’opportunité d’organiser le soixante-dixième anniversaire de l’association le 15 octobre 2021, dès que les regroupements de personnes ont été à nouveau autorisés.

Un peu en retard si l’on songe au calendrier, certes, mais quelle importance ?

Car en effet, on sentait bien que les invités étaient particulièrement heureux de se retrouver dans les jardins de l’Alliance « en présentiel » comme l’on dit désormais.

Dans le respect très strict des mesures sanitaires en vigueur, les quelques 100 convives ont pu passer une soirée mémorable aux dires des tous, oubliant l’espace d’une soirée les restrictions et difficultés des mois précédents.

 

De nombreuses personnalités nous ont honorés de leur présence. Le Dr Biggie SAMWANDA, directeur des Arts, de la Culture et du Développement au ministère de la Jeunesse, des Sports, des Arts et des Loisirs, le directeur du Conseil National des Arts et de la Culture M. Nicholas MOYO, le directeur de la galerie nationale M. Raphael CHIKUKWA, des artistes connus, les membres du Comité actuel avec la présidente Mme Annette EASTWOOD, des membres des anciens comités, le directeur de l’Alliance Française de Bulawayo et de son annexe à Victoria Falls M. Jean-Christophe ATTALA pour le côté zimbabwéen, les Ambassadeurs d’Allemagne, du Canada, le consul de Belgique notamment et bien sûr Son Excellence M. Laurent CHEVALLIER, ambassadeur de France au Zimbabwe et Mme Anne BOURDY, première conseillère.

Après le mot de bienvenue donné par le directeur, puis les discours de la présidente du Comité, du représentant du ministère de la Culture et de l’ambassadeur de France au Zimbabwe, les invités ont pu apprécier le talent de l’artiste zimbabwéenne Kudzai SEZVENZO lors d’un concert en plein air mêlant des airs et des chansons emblématiques du Zimbabwe aux standards de la chanson française, le tout au son d’instruments traditionnels tels la Mbira ou le Marimba.

Le buffet offert par notre nouveau sponsor, la CFAO, et le soutien apporté par l’ambassade de France ne sont pas étrangers au succès de cette soirée d’exception qui, au-delà de la célébration des 70 ans de présence active de notre association au Zimbabwe, symbolisait également le retour progressif à la normale.

 

Jacques MONTOURCY,  directeur, Alliance Française de Harare

Crédit photo : AFH