Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»HUMANOS MONUMENTOS : le plurilinguisme au Mexique vu par Frédéric Dumond

Amérique latine - Caraïbes

HUMANOS MONUMENTOS : le plurilinguisme au Mexique vu par Frédéric Dumond

Frédéric Dumond, auteur et plasticien, vient de clore un séjour de près de 4 mois de recherche et de création dans quatre Etats du Mexique, nouvelle étape d’une résidence au long cours initiée en janvier 2018 par l’Alliance Francaise de Querétaro.

Monumentos Humanos est un projet sur la transmission de la langue maternelle au sein des communautés indigènes du Mexique. Le projet est né en janvier 2018 lorsque nous avons invité Frédéric Dumond à Querétaro pour terminer un voyage de six mois autour du monde de collecte de « faits de langues ». De premières rencontres ont alors eu lieu, avec des linguistes, des anthropologues mais surtout des personnes issues de communautés parlant hñäñho, triqui, náhuatl. Un monde s’ouvre et se dessine alors l’envie partagée d’un projet spécifique au Mexique.

Ainsi, grâce au soutien de la Région Occitanie, une seconde étape du travail engagé a lieu à l’automne 2018, non seulement à Querétaro mais aussi à Toluca, avec le soutien de nos amis de l’Alliance Française. Le projet est clair : mêler enquête et réalisation pour aboutir à une représentation, sur un territoire donné, d’une situation de langue et de sa possibilité mémorielle. Rencontres, enregistrements et tournages forment peu à peu des fragments d’archives. À travers ce processus, Frédéric Dumond cherche à comprendre comment une langue et les mots qui la constituent imaginent un corps, des paysages et des situations, comme une réalité qui se dit dans une langue qui n’existe pas de la même manière dans une autre langue.

Cette année, au regard de l’ampleur des possibles ainsi que des multiples rencontres faites sur place, le projet a gagné en ambition, avec de nouvelles ramifications, de nouveaux partenariats et évidemment de nouvelles langues. Ainsi, après avoir été invité au Hay Festival de Querétaro début septembre, Frédéric Dumond a investi un nouveau terrain de recherche dans le Yucatan autour de la langue maya, encadré par l’Alliance Française de Mérida et en collaboration avec l’INPI (Instituto Nacional de los Pueblos Indigenos) et le Palacio Canton. Il y présenta le résultat de ces premières recherches ainsi que sa performance Glossolalie (présentée précédemment à deux reprises à Querétaro ainsi que dans le cadre de la Nuit des Idées au Museo Tamayo à Ciudad de Mexico). Le totonaco, langue présente dans l’État de Puebla, fut l’objet de l’étape suivante de travail. Avec le soutien de l’Alliance Française de Puebla, Frédéric Dumond ouvre de nouvelles pistes de collaboration, avec la Universidad Intercultural del Estado de Puebla (UIEP) et la Benemérita Universidad Autónoma de Puebla (BUAP). Puis, Frédéric Dumond retourna à Toluca et ses environs pour mener ses investigations autour des langues  tlahuica, mazahua et matlatzinca. notamment grâce au soutien de la Dirección General de Patrimonio y Servicios Culturales del Gobierno del Estado de México. La démarche est toujours la même : une immersion au contacts des communautés indigènes, des dialogues et des échanges, des captations sonores et video.

Après près de 3 mois d’itinérance, Frédéric Dumond est venu terminer sa résidence par une ultime étape à Querétaro ou il travaille en étroite collaboration depuis l’an dernier avec le Centre Culturel Ar Za à Améalco, autour de la langue hñäñho.

Le 4e mais non ultime volet aura lieu au printemps 2020 à Querétaro, Mérida et Puebla.

Pour découvrir le travail en cours >> cliquer ici >>  Vidéo >>

Yann Lapoire, directeur de l’Alliance Francaise de Querétaro