Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»Conférence de l’académicien Dany Laferrière à l’Alliance Française du Cap-Haïtien

Amérique latine - Caraïbes

Conférence de l’académicien Dany Laferrière à l’Alliance Française du Cap-Haïtien

L’Alliance Française du Cap-Haïtien a eu le grand honneur de recevoir l’académicien Dany Laferrière, le 22 juin dernier. Plus de 400 personnes sont venues assister à sa conférence dans une ambiance attentive et détendue.

Invité par l’Alliance Française et l’Institut français d Haiti lors d la 25e édition de Livres en folie. Dany Laferrière est venu passer deux jours au Cap Haitien. Durant ces eux jours entièrement organisés par l’Alliance Française du Cap Haïtien avec sa nouvelle présidente Mme Mercie Caze et le directeur Eric Compan : il s’est rendu dans la ville du Cap le week-end écoulé pour prononcer une conférence à l’Alliance Française.

Après un accueil à l’aéroport où il est arrivé avec son Epouse Magguy , il se sont rendus à la Citadelle puis au Sans Souci.

Le samedi 22 juin vers 18h Plus de 400 Capois/es ont assisté, à la conférence « Les chants et champs de Vertières » prononcée par l’Académicien devenu une icône de la littérature francophone du vingtième siècle et considéré comme une des plus grandes voix des lettres francophones haïtiennes.

Le mot « Vertières » n’existait dans aucun dictionnaire français.

C’est en février 2019, plus de deux siècles après, que l’Académicien a fait entrer ce mot dans la neuvième édition du dictionnaire de l’Académie passé au numérique. Il en avait fait l’annonce à l’émission De vives voix aux côtés de son collègue Laurent Catach. Il a expliqué comment Mmes Danielle Sallenave et Hélène Carrère d’Encausse ont œuvré avec lui pour cette introduction au dictionnaire. Après son explication sur l’introduction d’un mot dans le dictionnaire, il a répondu aux nombreuses questions des Haïtiens venus saluer unHaïtien d’exception.

Sur la cour pleine à craquer de l’Alliance Française, le natif de la ville de Petit-Goâve est revenu sur ses racines haïtiennes et son travail d’écriture dont la plupart des textes font allusion à cette île que l’auteur du roman « Le cri des oiseaux fous » (un plongeon dans l’univers lugubre des Tontons Macoutes) a quitté très jeune.

L’académicien, racontant sa vision et son ressenti lors du tremblement de terre a donner aux haïtiens présent un grand moment de réflexion sur l’avenir des hommes et le pouvoir que chacun a de faire son chemin, sans attendre jamais, que les autres fassent pour lui. Après de fructueux échanges sur son œuvre littéraire, son parcours d’écrivain et sa vie d’académicien, Dany Laferrière a signé pour les participants et les visiteurs quelques-uns de ses romans durant plus de deux heures.

Eric Compan, délégué général de la Fondation Alliance Française en Haïti, directeur de l’Alliance Française de Cap Haïtien