Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Europe»Du street art dans le hall d’entrée de l’Alliance Française de Lisbonne, Portugal

Europe

Du street art dans le hall d’entrée de l’Alliance Française de Lisbonne, Portugal

DACO PREND POSSESSION DU HALL D’ENTRÉE DE L’ALLIANCE FRANCAISE DE LISBONNE

L’Alliance Française de Lisbonne a confié le mur de son hall d’entrée à l’artiste de street art Daco qui a réalisé cette fresque lors de son passage à Lisbonne en avril dernier.

Daco est un artiste aussi talentueux que sympathique. Il est déjà intervenu dans d’autres Alliances du monde et dans des festivals avec des Alliances, notamment au Sri Lanka.

Toute l’équipe de l’Alliance Française de Lisbonne est très fière du travail de son travail dans ses murs.

Francis Maizières, délégué général de la Fondation AF au Portugal et directeur de l’Alliance Française de Lisbonne

© AF Lisbonne

 

Informations sur l’artiste DACO :

Originaire de Palaiseau, Daco commence le graffiti dans les années 90. Sa première bombe de peinture en main, il commence par réaliser des lettrages classiques, flops et tags, dans les terrains vagues, sur les trains, les murs, les friches, il pose son nom un peu partout. Il rejoint rapidement le crew LSB (Evry 91), puis décide de continuer en solo quelques années plus tard.

Simultanément avec ses études aux beaux-arts à Nantes, Daco continue à peindre et à coller de nuit dans les rues parisiennes et partout où il passe.

Son style évolue et Daco est très vite attiré par le WildStyle (style de lettre complexe, quasi illisible). Depuis 20 ans Il s’oriente dans un style déstructuré, éclaté afin de se créer une identité visuelle, un style graphique unique et reconnaissable, ses terrains de prédilection étant les usines désaffectées et les gros murs. Il déploie son identité en illustrations, avec sa série d’animaux qu’il appelle « GRAFFAUNE » contraction de graffiti et faune, où ses graffitis côtoient un bestiaire aux allures géométriques  et colorés et viennent se poser sur différents murs et dans différentes galeries d’art dans plusieurs pays (France, Suisse, Chili, Espagne, Italie, Taïwan, Sri Lanka, Portugal, ile de la Réunion…). 

Daco puise son inspiration principalement dans la rue. Passionné par la peinture, le graffiti, l’urbanisme,  l’illustration, la typographie, les lettrages en tout genre et les voyages, il fait du graffiti sa passion.

Depuis 2016 Daco est invité à exposer son travail en galeries et participe à de nombreux projets collaboratifs et associatifs : peinture en hommage aux attentats de Paris, Ventes aux enchères, fresques murales, participations à des festivals, réhabilitations d’Écoquartiers, peintures pour des particuliers et des entreprises, peintures au sein d’écoles et médiathèques, mais aussi participations à des festivals francophones et peintures avec les Alliances Françaises (Sri Lanka, Portugal et prochainement Ireland).

Il multiplie ses espaces d’expressions et adapte son travail aux différents supports, aux différentes commandes. Il travaille des techniques différentes et peint aussi bien sur des murs que sur des toiles, du métal, du bois, du plâtre, du papier, de la taule…

Toujours son carnet de croquis avec lui, il cherche à partager sa passion avec les autres. Pour préparer une toile ou un mur, il travaille une esquisse sur son carnet, y pose des couleurs, mais selon le mur, le lieu, l’environnement il y a une part d’improvisation au moment de la création.

C’est depuis quelques mois que DACO a laissé de côté sa vie de designer graphique pour se consacrer uniquement à son projet artistique. Sa volonté: faire des peintures de plus en plus grandes, dans un maximum d’endroits différents, il a récemment fait un mur de 40 mètres de long pour la réhabilitation d’un quartier en banlieue parisienne et réalisera ce mois-ci un mur de 40 mètres de long à Denfert Rochereau 75014.