Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Madagascar : PONK, artiste peintre graffeur, en tournée dans les Alliances Françaises

Afrique et océan Indien

Madagascar : PONK, artiste peintre graffeur, en tournée dans les Alliances Françaises

« Fresquons ensemble ! », voilà la promesse de Ponk, artiste peintre et graffeur. Depuis des années, cet artiste sillonne les rues de la capitale qu’il connaît par cœur, et réalise de grandes fresques murales.

Au printemps 2021, Ponk se lance dans une tournée au sein de 6 Alliances Françaises du réseau de Madagascar. Cette tournée, soutenue par l’ambassade de France et qui vient de s’achever, a permis la réalisation de fresques collectives avec le jeune public des Alliances.

L’artiste

Ponk, de son vrai nom Lucas Sergio Andriananja, est né en 1989 à Analavory Itasy, dans la Province d’Antananarivo. Passionné par le dessin depuis le plus jeune âge, Ponk s’exprime d’abord sur les dernières pages de ses cahiers de leçons. Il découvre rapidement les arts urbains, grâce aux talents des collectifs créés par les « grands frères » du quartier dans lequel il grandit, dans la capitale.

D’abord engagé dans des études de génie civil et d’architecture, occupant différents emplois en parallèle de ses études, Ponk décide finalement de se concentrer sur son appétence première, l’expression artistique. Au fil du temps, il affine sa pratique et se créée une place sur la scène artistique malagasy.

« Transmettre la culture et les traditions de mon pays. Dénoncer, conscientiser et sensibiliser aux réalités de Madagascar », voilà les objectifs que se donne Ponk.

Sa pratique

Ses œuvres, sensibles et détaillées, racontent l’histoire de celles et ceux qui y sont représentés : les joies et les peines, la surprise, la curiosité, la colère, la résilience… Ponk met en valeur par ses peintures ce que la Grande Île a de plus beau ; son regard, bienveillant mais réaliste, révèle aussi les défis de la société malagasy.

A travers ses grandes fresques murales en milieu urbain, l’artiste offre à ses messages une aura publique, mais il s’exprime aussi sous une forme plus intimiste par la réalisation de tableaux sur toiles. Quel que soit le support, Ponk a choisi le photoréalisme comme style de prédilection. Ce moyen lui permet de retranscrire le plus fidèlement possible les expressions de ses modèles et les détails de leurs vies, qui entourent leurs portraits.

L’outil privilégié par l’artiste, l’aérographe, est un pistolet à peinture de la taille d’un stylo. Sa spécificité est de ne pas toucher la surface lorsqu’il est en action : la peinture est projetée sur le support. Les œuvres ainsi réalisées mêlent la précision des détails et les zones de flou ; elles dégagent une impression de mouvement qui restitue la vie de leurs sujets.

Ces derniers sont des enfants, dont la vulnérabilité émeut l’artiste qui souhaite aussi souligner la force potentielle qu’ils dégagent et la promesse d’un avenir meilleur. Des aïeuls, aussi, dont les visages expriment leur résilience et regorgent de nombreux récits. Des personnages du quotidien et des scènes de vie à Madagascar, les différentes facettes de la Grande Île et ses contrastes.

La tournée dans le réseau des Alliance Françaises de Madagascar

En 2020, l’Alliance Française de Tolagnaro (Fort Dauphin) avait fait appel aux talents de Ponk pour la réalisation d’une fresque sur deux de ses murs extérieurs. Un an plus tard, en 2021, l’artiste répond à un appel à candidature, lui ouvrant la voie à une tournée dans le réseau des Alliances Françaises de Madagascar. Ces tournées nationales sont financées par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France. Ce dispositif permet, depuis 2020, d’encourager la venue des artistes dans les Alliances Française de province, en particulier celles dont les ressources ne suffisent parfois pas à assumer les frais de telles tournées.

Ponk a ainsi proposé aux Alliances Françaises hôte la réalisation d’une fresque collaborative avec le jeune public. Des ateliers ont été mis en place avec les enfants, leur permettant de s’entrainer au dessin et d’échanger sur le projet de fresque. Ils ont été invités à s’exprimer sur les thématiques de l’éducation, de la lecture, des partages culturels, des arts et traditions de leur région… Ces discussions ont permis à Ponk de cerner son sujet, propre à chaque ville traversée. La réalisation des fresques a quant à elle été un moment de culture vivante qui a attisé la curiosité des passants, l’aérographe permettant l’apparition progressive d’un dessin sur un support à distance de l’artiste.

Ponk est ainsi passé dans les Alliances Françaises de Morondava, Mahajanga, Andapa, Sambava, Antalaha et Tsiroanomandidy. Les fresques réalisées dans le cadre de cette tournée s’ajoutent à celle peinte il y a deux ans à Fort-Dauphin sur les murs de l’Alliance. 

Théo GAMEL-NIEPCE, chargé de mission auprès des 29 Alliances Françaises de Madagascar, avec l’aide de Ponk

Toutes les œuvres ici représentées sont réalisées par Ponk et/ou en collaboration,
figurent ici avec accord et restent propriétés des artistes.
Facebook : @ponkmadagascar