Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Programme de formation nationale des professeurs de français à l’Alliance Française de Sao Tomé-et-Principe

Afrique et océan Indien

Programme de formation nationale des professeurs de français à l’Alliance Française de Sao Tomé-et-Principe

L’Alliance Française de Sao Tomé-et-Principe a formé plus de 130 professeurs dans sa première phase de formation nationale des professeurs de FLE du 3 août au 18 septembre 2020.

En effet, l’Alliance de Sao Tomé-et-Principe, conjointement avec l’ambassade de France au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe, est bénéficiaire du Fonds Solidaire pour les Projets Innovants (FSPI) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour les années 2020 et 2021.

Ce projet est une formation nationale des professeurs de français et répond à un enjeu majeur sur le niveau linguistique et pédagogique des professeurs santoméens qui n’ont pas tous de formation pédagogique initiale ni continue et un niveau linguistique disparate. Cette formation vise les 300 professeurs et étudiants de FLE nationaux de l’enseignement basique, secondaire et supérieur.

La première phase de la formation a touché plus de 130 professeurs ce qui dépasse largement les objectifs qui avaient été fixés pour cette années particulière à 90 professeurs. Les participants ont suivi 140 heures de formation linguistique et ont passé l’examen du DELF pour certifier leur augmentation d’un niveau du CECRL. Une formation pédagogique est en cours et se terminera en décembre pour les professeurs ayant un niveau supérieur à B2.

La suite de la formation pour cette fin d’année et pour l’année 2021 s’annonce prometteuse. En effet, la motivation des professeurs et leurs réactions positives à la formation ainsi que le soutien du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur santoméen permettent d’envisager la suite de manière optimiste. Une nouvelle phase de formation linguistique pour tous, y compris les districts les plus éloignés et l’île de Principe aura lieu, de même qu’une formation pédagogique plus poussée, des départs en BELC et l’équipement de laboratoires de langue.

Lauriane Chanel, coordinatrice culture et communication, Alliance Française de Sao Tomé-et-Principe