Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»Alliances Franco-cubaines pour le 500e anniversaire de la fondation de La Havane

Amérique latine - Caraïbes

Alliances Franco-cubaines pour le 500e anniversaire de la fondation de La Havane

La Havane a fêté le 16 novembre dernier  le demi-millénaire de sa fondation. Une date anniversaire emblématique qui a donné l’occasion à l’Alliance Française de Cuba de s’inscrire dans le programme des manifestations organisées dans ce cadre  -visite de M. François Hollande à l’Alliance Française du Prado, participation  de l’Alliance Française de Cuba au colloque Victor Hugo, spectacles, expositions- et de s’affirmer une nouvelle fois comme le premier centre culturel étranger du pays.

Sous la houlette de M. Eusebio Leal, historien de la Ville, et avec  l’aide des  étudiants des ateliers – écoles spécialisées dans la restauration,  de  nombreux bâtiments du centre historique (classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco  en 1982)  et de  la vielle ville en particulier :  capitole, musées, théâtre, centres culturels, boutiques et galeries d’art – ont vu leur rénovation achevée pour cette date symbolique. Des travaux qui  témoignent  de l’action sociale et patrimoniale  conduite depuis de nombreuses années par le bureau de l’historien,  tâche d’autant plus remarquable qu’elle a été mise en œuvre dans un contexte dont on ne peut que rappeler la contrainte.

Invité par le gouvernement cubain, le président François  Hollande, a, dans le cadre de son déplacement à La Havane, visité le Palais Prado de l’Alliance Française  de Cuba accompagné de M. Jean-Pierre Bel, ex-président du Sénat, d’une délégation de parlementaires et de M. Patrice Paoli, ambassadeur de France à Cuba. La délégation a pu découvrir à cette occasion les nouveaux équipements : cafeteria, espaces d’expositions et salle des professeurs en particulier.

Un colloque  intitulé Victor Hugo Visionnaire de Paix s’est, par ailleurs, déroulé du 12 au 15 novembre à la Maison Victor Hugo. Organisé par cet établissement et par l’association Cuba Coopération France et avec le soutien de l’ambassade de France et de  l’Alliance Française,  le colloque a réuni parmi les plus grands spécialistes de l’œuvre de Victor Hugo (France, Tunisie,  Australie, États-Unis, Chine). Ce colloque auquel ont participé une délégation française d’une centaine de personnes, a été ouvert par M. Patrice Paoli, ,  par M. Roger  Grévoul, président fondateur de Cuba Coopération France et par les co-président du colloque  Jean-Marc Hovasse et Florence Naugrette. Il a été  introduit par une conférence du directeur de la Bibliothèque nationale Jose Marti,  historien et académicien, M. Eduardo Torres Cuevas, par ailleurs Président du Comité de l’alliance Française.

L’Alliance Française a présenté à cette occasion  un cabaret littéraire dédié à L’Homme qui rit, dont on fête cette année le 150e  anniversaire de la parution. Les enfants et les adolescents du programme créé par l’Alliance Chantons et jouons en Français ont, quant à eux, interprété  plusieurs scènes des Misérables.

Appuyé par le Service culturel de l’ambassade de France et par l’Institut français, et en collaboration avec le bureau de l’Agence France Presse à Cuba et du nouvel hôtel Sofitel, SO-PASEO DE PRADO,  l’Alliance Française a également présenté  au Palais Prado et dans les espaces de l’hôtel, une exposition originale  intitulée Alliances franco-cubaines Visages et expressions : un ensemble de portraits  de personnalités cubaines réalisées spécialement par Adalberto Roque, photographe cubain de  l’AFP. (Article de presse >>)

Le choix a porté sur des femmes et des hommes qui ont démontré, dans divers champs de la création,  compétence et originalité. Un travail artistique  qui leur permet  de bénéficier  d’une reconnaissance internationale.

Académiciennes et académiciens, gestionnaires culturels, musiciennes et musiciens, historiens,  pédagogues, peintres et plasticiens, dramaturges, danseurs, danseuses et chorégraphes, acteurs et actrices, poètes et essayistes, ethnologues, compositeurs sont donc ici réunit. Nous avons trouvé intéressant d’y associer  de jeunes talents de diverses disciplines.

Il s’agit au final de 28 forces vives, de  différentes générations de créateurs exceptionnels qui ont en commun une relation culturelle et amicale avec la France, pays avec lequel ils entretiennent  de fructueux dialogues et des échanges réguliers et où plusieurs d’entre eux séjournent une partie de l’année.

Certains ont étudié en France, d’autres sont régulièrement invités par des universités françaises pour y donner des conférences.  Certains ont été décorés par la France, Ordre national du mérite, Arts et lettres, Légion d’honneur.

L’Unesco, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre de la Ville, la Salle Cortot, les festivals d’Avignon, de Montpellier, de Biarritz, de Radio France, Jazz sur Seine et  Banlieues bleues;  l’Olympia, le Grand Rex sont quelques-uns des lieux où ils se sont présentés.

Le succès remporté par ces manifestations, 120 personnes au Cabaret littéraire, 150 inscrits au colloque, plus de 350 personnes au vernissage de l’exposition,  montrent la richesse de la relation culturelle et humaine  qui  existe entre Cuba et La France, témoigne d’un intérêt et d’une reconnaissance mutuelle très riche et très ancienne,  que cet anniversaire a permis de raviver.

Marc Sagaert,  directeur général de l’Alliance Française à Cuba