Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»Un volet social dans le projet institutionnel de l’Alliance Française de San Salvador

Amérique latine - Caraïbes

Un volet social dans le projet institutionnel de l’Alliance Française de San Salvador

Le ministère salvadorien des Affaires étrangères et l’Alliance Française ont signé un accord visant à faciliter l’apprentissage du français pour les orphelins de la police nationale.

À l’initiative de l’ambassadeur de France, cet accord vient renforcer un programme mis en place par le ministère des Affaires étrangères et soutenu par la PNC, via son département de la protection sociale afin de rendre hommage aux efforts déployés par les forces de l’ordre. Ce programme comporte une aide économique destinée à couvrir des dépenses telles que le transport et le matériel didactique.

« Ce dispositif est le reflet de la priorité donnée par ce gouvernement à l’éducation (…). Pour faire de cette grande idée une réalité, nous avons uni nos efforts avec les institutions éducatives privées, l’enseignement supérieur et la coopération internationale » a déclaré le ministre des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie salvadorienne a souligné la solidarité et la bonne volonté de l’ambassade de France et de l’Alliance de San Salvador, qui ont proposé trois bourses annuelles pour une période de trois ans. Cet accord permettra aux jeunes boursiers de développer leur cursus et d’accéder à de meilleures opportunités d’emploi.

Pour sa part, le directeur de l’Alliance a mis en exergue l’importance de ce programme pour l’avenir de ces jeunes gens. Il les a engagés à fournir tous les efforts nécessaires afin de tirer parti de cette opportunité et les a assurés de la présence de l’ensemble des équipes de l’Alliance Française à leurs côtés durant tout leur parcours.

98 boursiers à l’Alliance en 2019
Ces trois bénéficiaires viennent rejoindre les 95 autres élèves qui recevront en 2019 une bourse offerte par l’Alliance. Cette année, plus de 200 candidatures ont été présentées. La sélection a été faite sur critères sociaux et après entretien. Il se crée très souvent entre ces élèves et l’Alliance Française une relation privilégiée. Beaucoup d’entre eux viennent tout au long de l’année volontairement appuyer la logistique et l’organisation d’événements culturels. Une manière pour eux d’intégrer la globalité et les valeurs du projet institutionnel. Sergio Alfaro, directeur culturel de l’Alliance de San Salvador est lui-même ex-boursier de l’Alliance. Preuve s’il en fallait du sésame que peut constituer un tel appui.

Le volet social se décline également sur le plan culturel
Chaque année, les sollicitations sont nombreuses concernant l’appui à divers artistes et projets culturels. Il est impossible de répondre favorablement à toutes. Toutefois en 2018, l’Alliance a cofinancé la production d’un CD du groupe vocal salvadorien Vox Cordis. Dans cet album, 8 titres sur les 10 sont interprétés en français. C’est pourquoi, l’engagement de l’Alliance aux côtés de cet ensemble vocal a semblé opportun.

Enfin, l’Alliance de San Salvador organise au sein de sa programmation culturelle annuelle plusieurs événements à caractère caritatif. Le dernier en date s’est déroulé le 8 décembre avec la 3e édition du concert « Le Père noël est un Rocker ». Cette fois, c’est le groupe salvadorien Camelo qui s’est produit. Plus de 150 cadeaux ont été remis aux enfants d’un quartier défavorisé du centre de San Salvador. Cette opération s’est organisée en partenariat avec la mairie, toujours présente aux côtés de l’Alliance Française.

Le département communication, Alliance Française de San Salvador

 

Janvier 2019