Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Asie - Océanie»L’Alliance Française de Shanghai, Chine, à l’heure de la communication digitale

Asie - Océanie

L’Alliance Française de Shanghai, Chine, à l’heure de la communication digitale

Être sur les réseaux sociaux ou ne pas être ! Telle est la question en Chine où les internautes ont pris plus vite qu’ailleurs le tournant du mobile et où WeChat tient incontestablement la tête aujourd’hui avec plus d’un milliard de comptes actifs.

Souvent comparé à Facebook en raison de son système de messagerie, ce réseau social est en fait davantage une plateforme multifonctionnelle offrant un nombre inégalé d’applications. Impossible de l’ignorer, lorsqu’on sait que les utilisateurs chinois y passent en moyenne 66 minutes par jour.

Avec plus de 30 000 abonnés et un nombre de lectures moyen par message supérieur à 1 500, il est au cœur de la stratégie de communication de l’Alliance Française de Shanghai. Se distinguer, surfer sur les tendances, mais aussi y véhiculer une image « branchée », tels sont les défis quotidiens de ses équipes.

C’est ainsi qu’en 2018, l’Alliance s’est lancée dans la fabrication d’un jeu digital pour profiter de l’énorme mouvement créé sur les réseaux sociaux par le jeu  » Saute, saute !  » de Tencent.

En discussion autour d’un projet sur l’analyse numérique de la production orale avec Mediasia, start-up française de Shanghai rencontrée à l’Hackathon organisé fin 2017 à l’Alliance Française en partenariat avec la French Tech de Shanghai, c’est tout naturellement vers elle qu’elle s’est tournée pour se lancer dans l’aventure.

L’idée générale du jeu précisée – un exercice de prononciation évalué – il a fallu définir la cible, l’organisation du jeu et enfin les modalités pour inciter les personnes à le relayer et ramener de nouveaux abonnés sur le compte WeChat de l’Alliance.

Trois phrases : Je t’aime – Bon appétit – C’est la vie. Pour l’habillage, un partenariat avec l’artiste shanghaïen, Tango, très suivi sur les réseaux sociaux et venant de publier un livre de ses dessins en France, et au design, Xiaoli, l’infographiste de l’Alliance.

Si cette première partie fut l’occasion de discussions passionnées au sein des équipes, c’est la réalisation technique qui représenta le plus grand défi ! Analyser de manière fiable la qualité de la prononciation sur des phrases aussi courtes, détecter les essais cherchant à tromper l’analyse ne furent pas choses simples. Ce sont les échanges entre les techniciens de Mediasia et les spécialistes en linguistique de l’Alliance, mais également l’engagement de toute l’équipe dans les nombreuses séances de test, qui ont permis de faire aboutir ce projet.

Avec plus de 2 500 joueurs différents en une semaine, 8 863 connexions, 3 942 « likes » cumulés par les lauréats du concours organisé à l’occasion de notre nouvelle session des cours et 664 nouveaux abonnés, cette première création digitale sous WeChat fut une réussite, mais également une très belle expérience humaine.

Stéphane Joly, directeur, Alliance Française de Shanghai

Janvier 2019