Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Europe»Alliance Française de Samara, Russie : naissance d’une exposition

Europe

Alliance Française de Samara, Russie : naissance d’une exposition

Créée à Samara à l’occasion de la Coupe du Monde de Football 2018, l’exposition « Sénégal – pays de la téranga » du photographe dakarois Alioune Ndiaye entame une tournée à travers la Russie.

À l’occasion de la venue de l’équipe de football du Sénégal à Samara pour disputer un match contre la Colombie, en juillet dernier, l’équipe de l’Alliance Française s’est mobilisée pour mettre à l’honneur ce pays, peu connu ici.

Quelques recherches infructueuses et péripéties plus tard, c’est grâce à l’intervention d’une Alliance Française à l’autre bout du monde, qu’une exposition photo présentant la diversité du pays des Lions a pu voir le jour ici en Russie.

C’est en effet sur l’idée de Mamadou Gaye, directeur de l’Alliance Française de Salvador de Bahia au Brésil, que l’Alliance de Samara est entrée en contact avec Alioune Ndiaye, photographe dakarois travaillant actuellement dans une agence de communication.

L’Alliance Française a pu, grâce à la bienveillance de l’artiste, créer cette exposition présentant le Sénégal dans toute sa diversité. Alioune Ndiaye, passionné de photographie, ayant parcouru son pays, disposait en effet d’un fond conséquent de photo parmi lesquelles une exposition pouvait être facilement envisagée.

Ces photographies, réunies sous le titre « Sénégal – pays de la téranga », ont été exposées pendant toute la Coupe du Monde et l’été 2018. L’ambassadeur du Sénégal, M. Abdou Salam Diallo a fait l’honneur de sa présence au lendemain de l’ouverture.

Aujourd’hui cette exposition, en français et en russe, est visible au Gymnase 3 de Samara, abritant la section bilingue, et devrait bientôt entre mise en place dans les villes de Rostov-sur-le-Don et de Nijni-Novgorod par le biais de leurs Alliances Françaises.

Comme l’a dit l’ambassadeur du Sénégal en Russie lors de sa visite de l’exposition, « Alioune Ndiaye va finir par être plus connu en Russie que dans son pays ! ». Nous ne pouvons qu’espérer que cette exposition continue son voyage à travers la Russie et, qui sait, peut-être en dehors.

Pierre Mancini, directeur, Alliance Française de Samara

Article paru dans le Monde en juin 2018 >>

Novembre 2018