Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»3e édition du Festival Stritarty à l’Alliance Française de Diego Suarez, Madagascar

Afrique et océan Indien

3e édition du Festival Stritarty à l’Alliance Française de Diego Suarez, Madagascar

Du 10 au 13 octobre, s’est déroulée la 3e édition du Festival Stritraty. Festival des arts urbains, organisé par l’Alliance Française de Diego Suarez. Ce festival a vu le jour en 2016 et a été créé avec la volonté de développer le streetart et notamment les arts visuels à Diego Suarez.

Une dizaine d’artistes a été invitée (de la Réunion, du Mali, de Tananarive et de Majunga), afin de collaborer avec des artistes de Diego. Le Festival Stritarty était placé sous le signe du métissage. Un métissage d’artistes mais également d’arts puisque la peinture et le graff ont rencontré le parkour, le cirque, le hip hop et la breakdance. L’une des têtes d’affiche du festival était la troupe de parkour de la Réunion, New Gravity, qui a présenté deux créations produites par le théâtre départemental de La Réunion et chorégraphiées par deux danseurs contemporains (Jérome Brabant et Kévin Jean). Ces derniers ont animé des ateliers d’initiation au parkour à des jeunes qui ont intégré le spectacle final des « New gravity ».

Côté arts visuels, 4 artistes (BM Souljah, Emilie Blue, Nino et Mozeration), aidés par les jeunes du Club BD Dsary, ont réalisé une fresque géante dans le centre ville. En parallèle, une exposition Beautiful world, Colorful people d’Emilie Blue, a été installée au café de l’Alliance.

Côté danse, le danseur et chorégraphe malien Seydou Diarra, a animé des ateliers de danse contemporaine. Cette année, le festival a repoussé les frontières de la ville et s’est déplacé, grâce au Culturbus (annexe mobile de l’Alliance) jusqu’à Ramena, village de pêcheurs, afin d’y proposer divers spectacles. Pour clôturer le festival, 800 personnes ont assisté à la dernière touche aposée sur la fresque géante Colorful .

L’objectif principal du festival est de faire découvrir aux Antsiranais les arts urbains, via un événement qui favorise les rencontres artistiques et interculturelles et qui transforme la ville de Diego Suarez en un support qui permet à tous de s’exprimer.

Les objectifs opérationnels sont multiples :
. Utiliser l’art urbain comme vecteur d’éducation culturelle, artistique et civique ;
. Favoriser l’embellissement urbain : faire de la ville un musée en plein air ;
. Soutenir les artistes locaux et les professionnaliser ;
. Impliquer la population via la mise en place d’actions collectives, de créations artistiques citoyennes ;
. Faire découvrir le travail d’artistes reconnus et favoriser les échanges entre le public et les artistes ;
. Faire de Diego Suarez l’une des références en termes d’arts visuels à Madagascar et dans l’Océan Indien ;
. Favoriser les rencontres entre artistes de différents horizons ;
. Dynamiser la coopération culturelle et artistique entre les différents pays de la zone Océan Indien.

Ce fut donc un grand succès pour Stritarty :Un festival 100 % gratuit, dans la rue et ouvert à tous ; 2 000 festivaliers ; 175 m2 de mur peint ; une trentaine de jeunes antsiranais formés à la danse au parkour et au graffiti ; des rencontres et des liens crées entre artistes antsiranais et artistes invités ; la réalisation d’un événement rassembleur et enrichissant pour la population antsiranaise et qui montre une fois de plus le dynamisme de la ville de Diego Suarez.

Olivia Morel, directrice adjointe, Alliance Française de Diego Suarez