Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Alliance Française de Luanda : la « tempête » angolaise déferle sur le réseau culturel français en Afrique

Afrique et océan Indien

Alliance Française de Luanda : la « tempête » angolaise déferle sur le réseau culturel français en Afrique

Fondé en 2008 à Luanda (Angola) par le guitariste Paulo Albuquerque et le rappeur Lil Jorge, le groupe de rock M’vula a cette année retenu l’attention de l’Institut Français dans le cadre des tournées régionales de l’Institut Français en Afrique. Cette tournée a également été coordonnée par l’Alliance Française de Luanda et l’ambassade de France en Angola.

Les Instituts français de Bamako, de Libreville, de Brazzaville et de Dakar ont accueilli le groupe du 16 au 30 juin. À cette tournée, s’est ajoutée une date au Centre Culturel Franco-Mozambicain de Maputo le 12 juillet, à l’occasion de la Journée Mondiale du Rock. Les concerts ont attiré un public nombreux et généré plusieurs échanges avec des artistes locaux.

M’vula”, qui signifie “pluie” ou “tempête” dans plusieurs langues africaines, exprime toute l’énergie du groupe, qui mélange les influences du rock et du hip-hop pour aborder des thèmes chers aux angolais. M’vula a lancé son premier album, Focus, en 2017 en Angola et en 2018 au Portugal. Le groupe a déjà remporté différents prix : les AFRIMA (All Africa Music Award) en 2015 et en 2016 dans la catégorie « Meilleur Groupe de Rock Africain et l’Angolan Music Awards en 2018 dans la catégorie « Meilleur groupe de Rock ».

Cette tournée a été coordonnée par l’Alliance Française de Luanda, l’ambassade de France en Angola et l’Institut Français. Elle s’inscrit dans la mission de l’Alliance Française de Luanda, celle de renforcer les liens culturels et artistiques entre la France et l’Angola, et de témoigner de la richesse et de la diversité de la musique contemporaine angolaise.

Paul Barascut, directeur de l’Alliance Française de Luanda