Fondation Alliance Française»La Fondation en action»Actualités»La mobilité internationale des jeunes dans les Alliances françaises

Partenariats

La mobilité internationale des jeunes dans les Alliances françaises

Dans quel contexte s’inscrit ce projet ?

Le réseau des Alliances françaises dans le monde (plus de 800), ses missions d’enseignement et de formation (plus de 550 000 apprenants), les principes qui guident leur mouvement depuis plus de 130 ans (ouverture au monde, dialogue des cultures et des civilisations, tolérance, mais aussi bénévolat et volontariat) en font un terrain propice à l’accueil et à la formation de jeunes volontaires. C’est donc assez naturellement que la Fondation Alliance française, qui coordonne et anime le mouvement Alliance française dans le monde, la Guilde et le Café de l’Avenir ont décidé de s’associer pour concevoir un programme de mobilité des jeunes en service civique.

Ce programme vient de démarrer à titre expérimental avec l’affectation de 8 volontaires dans les Alliances françaises de Turin, Castries, Madrid, Singapour, Nairobi, Bogota, Lima et Buenos Aires.

Certes, d’autres formes de volontariat existaient déjà au sein de nos Alliances françaises, avec le Volontariat international en administration notamment, mais le service civique répond désormais à un double engagement en parfaite adéquation avec nos missions. En effet, l’objectif majeur de la Fondation est l’adaptation de son réseau international à l’évolution du monde,  en répondant aux nouvelles attentes de ses publics, aux nouvelles manières de consommer de l’information, de la connaissance et de la culture, tout en demeurant fidèle aux valeurs historiques d’humanisme qui donnent tout son sens à la mission originelle du mouvement des Alliances françaises dans le monde. En aidant les jeunes à s’engager dans des actions de solidarité, la Fondation participe au rayonnement d’une dynamique culturelle moderne.

Comment les Alliances françaises locales s’approprient-elles le dispositif ?  

Il s’agit pour les Alliances françaises accueillant ces volontaires, pour une durée de 6 à 12 mois, de leur confier une mission spécifique. Les jeunes participeront à la promotion des cultures francophones et de la langue française à l’étranger. Ils pourront ainsi bénéficier d’une expérience de mobilité unique à l’international. En retour, nos associations verront leurs actions accompagnées et appuyées grâce aux volontaires qui impulseront, sans conteste, une dynamique nouvelle. L’action des volontaires consiste à apporter un savoir-faire, un engagement solidaire dans leurs missions.

Les Alliances concernées par cette première expérimentation s’appuient sur ce dispositif, tout en encadrant ces jeunes volontaires. Ces jeunes, aussi, furent sélectionnés et identifiés en fonction de leurs motivations par le Café de l’Avenir et par la Fondation, et ont pu bénéficier avant leur départ d’une information sur le service civique et le contexte local. Les Alliances françaises se sont également engagées à les former aux outils et aux procédures utiles au bon déroulement de leur mission. Elles se sont aussi mobilisées pour accompagner le volontaire tout au long de sa mission en l’aidant à définir son projet d’avenir.

Aujourd’hui, il s’agit d’un projet pilote. Quelles seraient les perspectives pour les années à venir ?

De prochains appels à mission sont en cours d’élaboration, pour des départs en septembre 2016 et en janvier 2017. L’objectif à terme est d’arriver à envoyer 100 à 150 jeunes par an dans notre réseau. Nous comptons pour cela sur l’appui de mécènes, auxquels la Fondation va s’adresser dans les prochains mois.

Pour contacter les acteurs de cette expérimentation, rendez-vous sur les sites :
www.cafedelavenir.org
www.la-guilde.org
www.fondation-alliancefr.org

 Fondation Alliance française

(*) sur la photo de gauche à droite: Cyrille CHEMINAUD (Buenos Aires), Alicia CHOVELON (Madrid), Deborah TRAVAUX (Bogota) et Thomas ESCALERE (Lima).