Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Europe»[SPORT JO] Alliance Française de Bruxelles-Europe : LE PROJET MOUVEMENT

Europe

[SPORT JO] Alliance Française de Bruxelles-Europe : LE PROJET MOUVEMENT

L’art urbain sous toutes ses formes dans “la Fabrique”, le nouvel espace culturel de l’Alliance Française de Bruxelles-Europe (Belgique)

L’Alliance Française de Bruxelles-Europe mène une réflexion dans son tiers-lieu « la Fabrique » sur le breaking en tant que pratique corporelle de l’art urbain, à l’occasion de l’inclusion de cette discipline aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Elle propose dans ce contexte « Mouvement », un projet constitué de deux phases.

Le breaking, style de danse acrobatique apparu dans les rues du Bronx dans les années 70, laisse une place toute particulière à l’improvisation. Cette discipline fait partie d’une sous-culture, elle-même nommée hip-hop. En conjonction avec le “MCing”, le “DJing” et le graffiti, le breaking fait partie des quatre piliers du hip-hop.

Acte 1 : La scène : Breaking et Jeux Olympiques

Breaking et Jeux Olympiques a marqué le début du projet Mouvement le 30 et le 31 mai. Durant ces deux soirées à l’identique, des compétitions de breaking ont été réalisées dans les conditions d’une finale et d’une demi-finale des JO, à l’occasion d’une rencontre entre la France et la Belgique. Parmi les quatre breakdancers invités : un double champion du monde français, le B-boy Lilou ; et une vice-championne du monde, la B-girl Madmax, représentante de la Belgique aux Jeux Olympiques de Paris. Dans cette logique, un DJ, un MC et des street artistes ont également fait vibrer le public pendant ces soirées aussi bien sportives, qu’artistiques et festives.

Acte 2 : L’exposition : du Breaking au Street art

Prenez les interventions murales de trois artistes belges Iota, Roubens et IOxOI, associez les à des photos et vidéos témoins des performances des compétitions de breaking fin mai… et vous obtiendrez l’exposition Du Breaking au Street art, second acte du projet Mouvement. Inaugurée le 13 juin, l’exposition est ouverte au grand public jusqu’au 27 septembre.

Zoom sur l’une des « têtes d’affiche »
Lilou, chorégraphe et danseur lyonnais, ancien membre de la compagnie Pckemon Crew, il est double champion du monde de la Red Bull BC One. Il a aussi collaboré avec les Chemical Brothers et a dansé aux côtés de Madonna pour l’ouverture du Superbowl 20212. Référent pour toute une génération de B-Boys et B-Girls, artiste engagé, il ne cesse de rayonner et de voyager.

Violaine Dupic, directrice, Alliance Française de Bruxelles-Europe