Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»La Tournée du Grand Sud : première édition réussie pour ce projet culturel du Grand Sud de Madagascar

Afrique et océan Indien

La Tournée du Grand Sud : première édition réussie pour ce projet culturel du Grand Sud de Madagascar

Dans le but de désenclaver deux Alliances Françaises isolées par la distance et le mauvais état des routes, l’Alliance Française de Taolagnaro Fort-Dauphin a mis en place en novembre 2020 le projet « Tournée du Grand Sud ».

Au programme : une résidence de création, une petite tournée du spectacle créé dans les deux Alliances ainsi qu’un cyber-CLIC (médiathèque «de brousse»), la réalisation d’un film et enfin une levée de fonds menée en parallèle afin de soutenir d’autres associations locales engagées dans la lutte contre la famine (Kéré).

Les Alliances Françaises de Fort-Dauphin et d’Ambovombe, dans l’extrême sud de Madagascar, se situent à trois jours de route de toute autre ville ou Alliance Française. À mi-distance entre ces deux villes, la petite ville d’Amboasary accueille un cyber-CLIC (Centre Local d’Information et de Culture), partenaire de longue date des Alliances Françaises de Madagascar.

Ces régions isolées, enclavées par les conditions géographiques et logistiques, font également face à un phénomène annuel de famine appelé le « Kéré » (La faim). Ce phénomène est beaucoup plus sévère ces dernières années et l’année 2020 (septembre-novembre) a été particulièrement grave.

Les objectifs du projet ont été de renforcer les liens entre ces villes et centres culturels isolés grâce à une tournée de spectacle puis de relier ce « Réseau Grand Sud » au réseau national par la remontée de la tournée de représentations sur la capitale via les autres Alliances Françaises du pays.

La situation du Kéré en 2020 a également introduit un objectif parallèle : mettre en valeur le rôle que peuvent jouer les Alliances Françaises et le secteur culturel dans la réponse aux problèmes socio-économiques locaux.

Une équipe franco-malgache de quatre artistes a été constituée, chacun représentant des origines et un art différent (théâtre, danse, slam, musique). Le spectacle final combinant leurs arts, leurs origines, ainsi que trois langues (français, malgache « officiel » et dialecte antandroy). Les artistes ont effectué une résidence de création de 8 jours, puis le spectacle a été produit lors de cinq représentations : SOS Village d’Enfants, Alliance Française de Fort-Dauphin, cyber-CLIC Amboasary, Alliance Française d’Ambovombe. Dans un objectif de valorisation et de pérennité, un film de la résidence et de la tournée a été réalisé. Des fonds ont été levés lors du projet afin de soutenir les associations luttant contre le Kéré.

Les retombées ont été nombreuses tant lors des représentations (affluence du public, satisfaction, participation à des débats clôturant chaque représentation) qu’après la tournée.

Le réseau national a été séduit par le projet et la tournée s’est poursuivie par une remontée jusqu’à la capitale en passant par l’Alliance Française d’Antsirabe. De nombreuses représentations ont eu lieu début décembre sur la capitale dont : le lycée français de Tananarive, l’Alliance Française d’Antananarivo, l’Université nationale Ankatso, le festival Madagaslam, le centre culturel LapaRN7. Une mini-tournée a également été organisée afin d’ajouter l’Alliance Française de Tamatave, sur la côte est, à ce projet.

L’Alliance Française de Taolagnaro Fort-Dauphin a envisagé puis mis en place ce projet avec et grâce à ses partenaires l’ambassade de France à Madagascar, l’Alliance d’Ambovombe, l’association Trait d’Union (gérant le réseau des cyber- CLICs) ainsi que la coordination culturelle du réseau Alliance Française de Madagascar.

David Stewart, directeur, Alliance Française de Taolagnaro Fort-Dauphin