Fondation des Alliances Françaises»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Europe»Espagne : L’Alliance Française de Madrid face à la crise sanitaire

Notice: Undefined variable: header_cat in /var/www/vhosts/fondation-alliancefr.org/httpdocs/wp-content/themes/af/functions.php on line 898

Europe

Espagne : L’Alliance Française de Madrid face à la crise sanitaire

Lorsque Vincent Garnier, directeur du Petit Journal à Madrid m´a appelé à la mi-mai pour avoir des nouvelles de l´Alliance, au sein de cet état d´alarme décrété deux mois auparavant, il restait encore quelques semaines de confinement devant nous. Je me souviens lui avoir confié que malgré le fait que l´activité d´enseignement était assurée en ligne pour une grande part, nous étions impatients de revenir dans nos murs, de sentir cette nouvelle normalité, chose qui à cette date ne serait possible  vraisemblablement qu`à la mi-juin.

Notre prévision s´est vérifiée, au jour près, puisque le 15 juin nous recevions à l´Alliance Française de Madrid nos premiers candidats post confinement, venant passer les épreuves du TCF qui avaient été ajournées.

Avec une première équipe de collaborateurs enthousiastes, nous avions travaillé au siège depuis plus d´une semaine, toutes portes fermées vers l´extérieur, pour que tout soit prêt ce jour-là : toute la signalisation, les avertissements, les mesures de sécurité et d´hygiène (les gels et les masques) étaient là pour recevoir ces courageux candidats. Depuis cette date nous reprenons progressivement les activités qui définissent notre offre à Madrid: par exemple, dans le cadre des cours intensifs intra-muros pour le grand public, un premier groupe d´élèves assiste tous les jours depuis une semaine à un cours  de niveau B1, ce qui est un début très discret certes, mais encourageant.

Les inscriptions pour les cours présentiels du mois de juillet semblent reprendre peu à peu, à mesure que les dates approchent: les madrilènes en cette matière ne sont pas très prévoyants.

En revanche, les séjours linguistiques qui sont une activité très importante à Madrid vont rester pratiquement inexistants cette saison. Ce secteur d´activité à été fortement pénalisé cette année, si ce n´est pour la modalité des camps de vacances en Espagne, qui en quelques jours à repris avec une certaine vigueur,  stimulée incontestablement par la nécessité des parents de trouver une formation utile et en plein air à leurs enfants.

La médiathèque reprend également du service avec toutes les précautions que les mesures sanitaires nous exigent, en parallèle avec l´activité culturelle en version virtuelle, qui n´a pas cessé, maintenue coûte que coûte par la créativité de l´équipe chargée de l´animer, sous des modalités en ligne qui vont même permettre d`organiser un concours de photos.

L´instauration de l´état d´alarme le 14 mars dans toute l´Espagne a conduit l´ Alliance Française de la capitale, qui occupe plus de cinquante personnes pendant l´année, à faire dans l´urgence, une transition complète vers le numérique. Il est vrai que sentant le vent venir, une semaine auparavant, avec l´aide du responsable du numérique, Laurent Debeaumarché, nous avions commencé, une formation rapide à l´utilisation de notre plateforme de cours à distance, à l´attention de toute l´équipe pédagogique non habilitée. En parallèle le responsable informatique, Ricardo Herrera, avait installé un programme qui permettait à toute l´administration de travailler à distance à domicile et s´était occupé également de dévier les téléphones de la société sur les portables particuliers.

Dès la première semaine de confinement, l´Alliance Française de Madrid a été capable de fonctionner efficacement à distance, avec néanmoins une perte de 30 % de nos effectifs d´élèves des cours présentiels.

Les efforts considérables réalisés par tout le personnel de l´Alliance Française de Madrid, depuis les services d´administration au complet, jusqu´à l´équipe pédagogique dans sa totalité, sont un exemple extraordinaire de cette résilience qui est ancrée dans les  valeurs de l´Alliance et qui est si propre à notre réseau: ils ont permis de garantir le service dans des conditions que rien ne permettait d´imaginer quelques temps auparavant, et pour lesquelles personne n´avait été spécifiquement formé. L´un des plus clairs exemples, qui n´est pas le seul, mais il vaut comme référent, vient de l´équipe vouée aux jeunes apprenants, dirigée par Astrid Blanchard, qui a été en mesure de maintenir l´assistance  aux cours virtuels dirigés à ces jeunes publics, malgré la difficulté inhérente au problème d´attention de ces classes d´âges.

Avec le Comité de l´AFM, nous avions fait de la transformation digitale un axe de développement stratégique nécessaire en 2020, qui devait se poursuivre et se perfectionner dans le temps. La réalité est venue précipiter cette nécessité. L´Alliance Française de Madrid a commencé sa révolution digitale par la force des choses. Les femmes et les hommes qui en constituent sa vraie force, qui en sont l´énergie et le potentiel, cette équipe efficace dans la difficulté, qui a montré de quoi elle était capable, a pris acte des nouveaux besoins qui se sont exprimés pendant le confinement à Madrid. En dépit des menaces encore existantes et de l´incertitude qui assombrit l´avenir proche, elle travaille déjà à en faire un de ses avantages compétitifs futurs.

Julián OCAÑA, directeur, Alliance Française de Madrid




Notice: Undefined variable: header_cat in /var/www/vhosts/fondation-alliancefr.org/httpdocs/wp-content/themes/af/functions.php on line 898