Amérique latine - Caraïbes

Danse urbaine et sociale à Barranquilla, Colombie

les Rookies photo @fairytale.ar

L’art urbain était encore à l’honneur à Barranquilla. Cette fois- ci avec le passage des Rookies, troupe de danse française championne du monde de street dance. Ils étaient neufs, chargés d’énergie et d’envie de partage avec le public mais aussi avec les jeunes danseurs des quartiers pauvres de la ville. Le samedi 30 mars, ils se sont rendus aux Gardenias, un des quartiers les plus défavorisés de la métropole, pour offrir un atelier aux danseurs du réseau municipal des maisons de la culture. Il convient ici d’en dire un peu plus sur ce lieu car il s’agit d’un quartier où cohabitent des populations replacées à cause du conflit armé qui a rongé le pays durant des années ; les uns victimes de la guerrilla, les autres ex-guerrilleros…

La danse urbaine comme défi sportif pour éloigner les jeunes de la délinquance, c’est un des projets que mène l’équipe municipale en place et c’est à ce public que fut dirigé l’atelier. Au cours des 3 heures que dura l’atelier, les habitants s’attroupèrent aux fenêtres de ce gymnase rudimentaire et les enfants qui couraient nus pieds au bas des immeubles s’intégrèrent au cours, naturellement. Leurs sourires constants confortèrent les Rookies dans l’idée que la culture et le sport peuvent leur servir d’échappatoire voire d’école de vie.

Le lendemain, c’est sur les bords du fleuve Magdalena que les Rookies ont présenté leur spectacle Freeway à plus de 600 barranquillais qui sont restés béats d’admiration face aux prouesses sportives et artistiques de la troupe.

Frédéric Robinel, directeur, Alliance Française de Barranquilla

Crédits photos @fairytale.ar