Fondation Alliance Française»La Fondation en action»Actualités»LAURÉATE DU CONCOURS DE LA PLUME d’OR 2018

Actualités

LAURÉATE DU CONCOURS DE LA PLUME d’OR 2018

Mme le Sénateur Jacky Deromedi a reçu au Sénat, lundi 18 mars à 17 h, pour lui remettre son diplôme, la lauréate de la Plume d’or 2018, Mariya Andreeva, de l’Alliance Française de Bourgas en Bulgarie, en présence de l’ambassadeur de Bulgarie, son Excellence Anguel Tcholakov, accompagné de l’attachée culturelle Madame Demetra Duleva, en présence aussi du Sénateur Ferrand qui a parrainé dans le passé la Plume d’or, et du Sénateur Hervé, président du groupe d’amitié France – Bulgarie, ainsi que de Mme Lalatonne et Mme Billoir de la Fondation Alliance Française. Les organisateurs du concours assistaient à la cérémonie. Ce concours, créé en 2000 par l’association Défense de la langue française dont les objectifs sont la qualité de la Langue française et son rayonnement, s’adresse aux Étudiants des Alliances françaises de niveau minimum A2.

En 2018, 126 Alliances s’étaient inscrites et des milliers d’étudiants avaient concouru . Les épreuves se déroulent dans chaque alliance durant la semaine de la francophonie, les 3 meilleures copies sont adressées au Sénat qui les transmet au jury parisien qui termine
la correction.

Des Alliances du monde entier participent : d’Oulan Bator en Mongolie à Townville en Australie , de Nagoya au Japon à Lusaka en Zambie, sans oublier de nombreux pays d’Europe et d’Amérique . Une centaine d’Alliances sont de véritables fidèles, de nouvelles
alliances s’inscrivent aussi grâce à la communication menée par Paris Fondation .

En 2019, 125 alliances se sont inscrites et la grande nouveauté est la participation de 2 Alliances de République Populaire de Chine.

Mariya Andreeva, jeune femme de 19 ans, a expliqué comment elle avait choisi, dans sa scolarité, sur un coup de coeur, la langue française, surmonté les difficultés grâce à l’Alliance de Bourgas et grâce à beaucoup de persévérance… Elle rayonnait d’être ainsi célébrée et de profiter du séjour parisien qui lui était offert : 8 jours parisiens, voyage et hôtel payés par DLF, sont la récompense du premier prix du concours. Un des membres de DLF lui a servi de cicérone pendant son séjour .

Les autres lauréats reçoivent un diplôme qui atteste donc d’un bon niveau de langue française et un autre groupe, méritant également, reçoit un diplôme d’encouragement.