Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique du Nord»Formation « Marketing des cours en ligne » du réseau nord-américain

Amérique du Nord

Formation « Marketing des cours en ligne » du réseau nord-américain

La délégation générale de la Fondation Alliance Française aux États-Unis, avait organisé les 10 et 11 mai derniers à l’ambassade de France de Washington DC,  une formation de professionnalisation des cadres du réseau américain, intitulée « Marketing des cours en ligne ». Cette formation a réuni 30 directeurs représentant 20 Alliances américaines et 3 Alliances canadiennes.

La thématique retenue s’inscrit dans la continuité de l’action débutée en septembre dernier pour la digitalisation de l’offre de cours des Alliances nord-américaines afin de répondre à la forte concurrence sur ce marché.

En amont de cette formation, une phase pilote de la plateforme Mon Alliance, a été testée par les équipes des Alliances de Seattle et de  La Nouvelle-Orléans,  un webinaire pédagogique sur le potentiel des cours en ligne avait été organisé pour le réseau par la délégation générale, suivi d’une  mise à disposition d’un guide de l’enseignant.

Les objectifs de cette formation étaient de présenter aux participants les concepts de base du marketing, et de les amener à envisager un modèle économique d’e-learning adapté au profil de leur Alliance et ce quelle que soit la plateforme choisie.

L’intervenante, Neige Pruvost, est directrice de l’Alliance Française de Cochabamba, spécialiste de Marketing et experte associée au CIEP ainsi qu’auteure de méthode de FLE. Elle a fait le voyage de Bolivie, pour animer bénévolement cette formation, apporter son expertise et nous prêter main-forte dans le contexte budgétaire contraint qui est le nôtre.

Très professionnelle, elle a su gérer le groupe en dépit des disparités de taille et d’avancement dans la réflexion entre les Alliances. De plus, elle a su adapter sa prestation  au contexte nord-américain, grâce à un travail important de recueil de données mené en amont. Les études de cas ont été nombreuses et le fonctionnement en groupes de travail très apprécié.

Nous avons entendu les témoignages d’Audrey Nikitine, directrice de la Nouvelle Orléans et Alexandra Dorca, enseignante à Seattle, au titre des Alliances pilotes. Leur enthousiasme a été contagieux, et il faut citer une remarque d’Alexandra qui dit  « avoir créé une Alliance en ligne », tant la dimension  réseau social a bien fonctionné au sein de l’Alliance de Seattle.

Plusieurs Alliances se sont positionnées pour mettre en place un dispositif de cours hybride et faire évoluer leur offre pour attirer de nouveaux publics. Nous nous réjouissons de ce succès.

La rencontre a été clôturée par Hervé Ferrage, conseiller d’action culturelle et de coopération adjoint, venu rappeler les objectifs du réseau et la collaboration des services culturels avec les Alliances Françaises.

Enfin, nous tenons à remercier l’Alliance Française de Washington DC qui a offert les deux soirées culturelles aux collègues : sortie théâtrale et cocktail de clôture convivial et rencontre avec les équipes de l’Alliance.

Nelly Sadoun, déléguée générale de la Fondation Alliance Française aux États-Unis d’Amérique

Mai 2018 © DGAFUSA