Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Asie - Océanie»Australie, Melbourne : Alliance Française French Film Festival

Asie - Océanie

Australie, Melbourne : Alliance Française French Film Festival

Il s’agit de l’un des plus grands festivals de cinéma en Australie mais aussi du premier festival de cinéma français à l’étranger. Suivi par 175 000 personnes, ce festival est devenu l’un des événements cinématographiques les plus importants en Australie et le festival de films français le plus important hors de France. Les Australiens sont de grands amateurs de culture française et de la France en général. Le réseau des Alliances Françaises qui gère ce festival en partenariat avec l’ambassade de France a beaucoup investi ces dernières années pour en faire la promotion avec une importante présence médiatique nationale.

Créé en 1990, le Festival du Film Français des Alliances Françaises (AFFF) se déroule chaque printemps pendant 5 semaines de façon itinérante au travers de plus de 30 Alliances Françaises en Australie. Les villes d’Adelaïde, Brisbane, Canberra, Melbourne, Perth, Sydney et Hobart ont leur propre festival.

Chaque année, ce festival est une véritable vitrine et une plateforme de lancement pour près de 50 films français et coproductions (action, romance, comédie, thrillers, films pour enfants, animation et documentaires) dont la plupart sortent ensuite sur les écrans en Australie et Nouvelle Zélande. Comme l’indique le directeur artistique, Philippe Platel, dans une interview au Petitjournal.com, la sélection assure un équilibre fidèle à la production du cinéma français et aux succès de l’année auprès du public et des professionnels. Les acteurs et réalisateurs sont invités et «il est important d’avoir à la fois les grands noms que tout le monde attend mais aussi les nouveaux talents. Il est primordial de pouvoir montrer des premiers films et des interprètes qui arrivent dans le paysage du cinéma français et qui sont plein d’espoir. Pour cette édition, nous avons plusieurs premiers films, notamment Custody «Jusqu’à la garde», qui a eu le Lion d’argent à Venise ou encore «M» de Sara Forestier.»

Depuis fin février et durant tout le mois de mars à Melbourne, Sydney et Canberra les spectateurs ont eu la chance de pouvoir assister à de nombreuses projections dans les cinémas de la ville et se plonger dans l’univers d’émotions du cinéma français.

La projection du film C’est la vie (Le Sens de la fête) réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano, duo derrière le succès du film Intouchables a marqué l’ouverture du festival et suscite l’engouement. Gilbert Ducasse, président de l’Alliance Française de Melbourne, Philippe Platel, directeur artistique du festival, Philippe Mangeot, co-auteur du film BPM 120 battements par minute ainsi que David Stratton, critique de cinéma et parrain de l’événement, se sont exprimés avant la projection. Laurent Lafitte a effectué une tournée en Australie pour présenter le Film Au revoir là-haut réalisé par Albert Dupontel. Il a pu rencontrer le public australien au travers d’une séance questions et réponses à l’issue des projections.

Avec 50 is the new 30 (Marie-Francine) de et avec Valérie Lemercier a clôturé le festival.

Pour la 30e édition de 2019, les archives seront ressorties pour en faire un moment d’exception.

Plus d’informations : site officiel du festival :
www.affrenchfilmfestival.org