Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»Visite à Cuenca, Équateur, de Virginio Gaudenzi, chef d’exposition du Musée de l’Homme (Paris)

Amérique latine - Caraïbes

Visite à Cuenca, Équateur, de Virginio Gaudenzi, chef d’exposition du Musée de l’Homme (Paris)

Lors de son séjour en Equateur, dans le cadre d’une coopération scientifique et technique impulsée par l’Alliance Française de Quito et l’ambassade de France en Équateur, Virginio Gaudenzi, actuel chef d’exposition du Musée de l’Homme à Paris, s’est rendu à Cuenca le samedi 20 et dimanche 21 janvier 2018.

À son arrivée à Cuenca, M. Gaudenzi a été reçu au Musée ethnographique Pumapungo. Après s’être entretenu avec les autorités du musée, représentants de l’Alliance Française de Cuenca, ainsi que des journalistes, celui-ci a animé une conférence magistrale sur l’expérience muséographique et la nouvelle proposition du Musée de l’Homme de Paris. Puis un échange a eu lieu entre le chef d’exposition et quelques-uns des 70 personnes du public présents ce jour-là, dont les membres du réseau des Musées de Cuenca, des fonctionnaires du domaine culturel de la ville, étudiants en muséologie ou bien des amateurs d’art, équatoriens ou étrangers.

Ensuite, les équipes techniques du Musée Pumapungo ont offert une visite complète du musée à M. Gaudenzi, des salles d’expositions temporaires au parc archéologique, en passant par les réserves. Cette visite a été l’occasion d’échanges et de commentaires techniques sur l’aménagement du Musée Pumapungo, desquels les techniciens ont pu se nourrir afin d’améliorer la mise en valeur des collections ainsi que l’accueil des publics.

La visite de M. Gaudenzi s’est poursuivie au Musée Remigio Crespo, ancienne demeure du grand poète cuencanais, aujourd’hui transformée en musée de la ville. Relativement récent, ce musée termine sa reconversion. Le chef d’exposition franco-italien a donc pu faire partager ses propres expériences avec l’équipe du musée, notamment dans le domaine de l’innovation et de la définition des publics.

La journée du dimanche a commencé par la visite de la Route Française, circuit touristique qui témoigne de l’influence française à Cuenca. Puis, l’équipe du Musée Pumapungo, accompagnée de Mme la Consul honoraire de Cuenca, Carmen Moreno, et de l’Alliance Française, ont emmené M. Gaudenzi sur les traces des missions géodésiques françaises dans les collines aux alentours de Cuenca, en lui présentant le projet d’un nouveau circuit touristique : la Route Géodésique Sud.

Enfin, le séjour du chef d’exposition s’est terminé par une visite du Parc National El Cajas, trésor du patrimoine naturel équatorien et qui culmine à plus de 4 000 m d’altitude.

La visite de M. Gaudenzi vient renforcer les liens entre Cuenca et le Musée de l’Homme, des liens historiques puisque Paul Rivet, créateur du Musée de l’Homme, faisait partie de la deuxième mission géodésique et a laissé son empreinte à Cuenca.

Ainsi, les discussions et échanges entre Virginio Gaudenzi et les équipes du Musée Pumapungo et de l’Alliance Française de Cuenca durant ces deux journées ont permis d’explorer des lignes communes de coopération pour l’avenir, dans les domaines de la conservation, la formation du capital humain, muséographie et biodiversité. Ces différentes lignes de coopération permettront de générer des échanges de savoirs et de pratiques, mais aussi académiques entre chercheurs du Musée de l’Homme et du Musée Pumapungo. Enfin, une exposition sur Paul Rivet est envisagée d’ici à 2020 au Musée de l’Homme, dans laquelle Cuenca pourrait avoir une place importante.

Antoine LISSORGUES , directeur, Alliance Française de Cuenca