Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Reconnaissance du ministère de l’Éducation nationale malgache

Afrique et océan Indien

Reconnaissance du ministère de l’Éducation nationale malgache

Le ministère de l’Éducation nationale malgache reconnaît l’action de l’Alliance Française en faveur de l’éducation.

Mouvement international apparu en France, l’Alliance Française a la particularité de refléter les couleurs du pays où elle est active, puisqu’elle relève du droit local et qu’elle inscrit ses actions dans les perspectives nationales.

Grâce aux efforts et au professionnalisme de ses 29 associations, malgré un contexte économique dégradé,  l’Alliance Française à Madagascar a été reconnue d’utilité publique en 2012, devenant ainsi auxiliaire des services de l’État malgache pour la promotion de l’éducation, de la culture, de la diversité culturelle et de la lecture publique.

En 2015 et 2016, les Alliances Françaises de Madagascar ont pris part aux projets éducatifs MAPEF (Madagascar, appui à l’enseignement du et en français – 500 enseignants du secondaire), PASSOBA Education (Financement européen – 87 personnels du primaire) et AQUEM (Amélioration de la Qualité de l’Enseignement à Madagascar – formation de 368 formateurs des Instituts Nationaux de Formation des Professeurs) piloté par le ministère de l’Éducation nationale.

C’est à ce titre que l’Alliance Française à Madagascar a eu le grand honneur de recevoir le 29 juin 2017, deux certificats de reconnaissance (années 2015 et 2016) de la part du ministère de l’Éducation de Madagascar, en la personne de Mme le directeur de l’Encadrement et de l’Inspection pédagogique de l’Enseignement secondaire.

Le délégué général régional de la Fondation Alliance Française pour l’océan Indien, Marc Sarrazin, a souligné dans son discours de remerciements, que 1 016 enseignants du système éducatif malgache avaient été bénéficiaires d’une formation de l’Alliance Française en 2016. On estime que ce sont 135 000 élèves qui en ont été les bénéficiaires indirects.

Ce brillant résultat est dû à la participation active et à l’engagement sincère en faveur de l’éducation des  300 enseignants des Alliances Françaises.

© AF de Tananarive