Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»France»Festival du film court francophone à Lyon, UN POING C’EST COURT

France

Festival du film court francophone à Lyon, UN POING C’EST COURT

Depuis 2013, l’Alliance Française de Lyon participe au festival du film court francophone UN POING C’EST COURT et son jury, composé d’étudiants internationaux, attribue le Prix de la Francophonie au réalisateur de son choix.

Cette année, quelques étudiantes venues des quatre coins de la planète pour étudier le français à Lyon ont ainsi eu envie de tenter l’expérience. Laura, étudiante colombienne, n’en revient toujours pas : « J’ai l’impression d’avoir reçu un cadeau : je viens à peine d’arriver en France et on me propose de faire partie d’un jury pendant un festival de cinéma… quelle aventure! ». Après une formation à la lecture d’un court-métrage, les étudiantes ont passé tout un week-end à visionner une quarantaine de courts métrages, au même titre que les membres des 6 autres jurys. Byuslam, étudiante coréenne raconte « J’ai découvert la diversité du cinéma francophone mais aussi l’univers de la culture en France et j’ai été surprise de voir que la culture était accessible à tous ».

Les 6 jurys ont ensuite délibéré pour choisir l’œuvre qui sera primée. Pour le jury de l’Alliance Française, cette mission revêt un caractère particulier : « C’était formidable de voir ces jeunes filles de cultures si différentes découvrir le cinéma francophone, les écouter exposer leurs arguments en français et les voir finalement converger vers un choix commun » explique Carole BRUNIE, directrice de l’Alliance Française de Lyon. Un bel exemple de vivre ensemble que Ibrahim LETAIEF, invité d’honneur du festival, a particulièrement apprécié.

Lors de la cérémonie de clôture, nos étudiantes sont donc montées sur scène pour décerner le prix de la Francophonie au réalisateur Simon PANAY pour « Ici, personne ne meurt ». JiaHao (Chine) résume : « C’était un bon exercice : j’ai appris à exprimer mes idées correctement pendant mes cours de français et j’ai mis en pratique à cette occasion».

Elody Vincent, responsable Communication et Développement, Alliance Française de Lyon

mars 2017