Asie - Océanie

UN REALISATEUR FRANÇAIS EN RESIDENCE AU BANGLADESH

Dans le cadre de la convention signée entre l’Alliance Française de Chittagong et l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon (ISBA), de nombreux échanges artistiques ont été programmés depuis 2014 entre la France et le Bangladesh grâce en particulier à la coopération internationale impulsée par Laurent Devèze, ancien diplomate et directeur de l’ISBA, qui a ainsi déjà accueilli en Franche-Comté trois performeurs bangladais, tous étudiants de l’Alliance Française, en résidences de trois mois chacune. En contre partie, l’Alliance de Chittagong a invité quatre artistes diplômés de l’ISBA à découvrir, échanger, créer et exposer à Chittagong, deuxième ville du Bangladesh et port majeur d’Asie du Sud.

 

Après avoir reçu plasticiens et performeurs à travers ce partenariat, l’Alliance Française de Chittagong a eu l’honneur de la visite du réalisateur Fabien Guillermont du 13 au 23 décembre 2016. Juriste de formation, cet ancien élève de l’ISBA a pu à la fois animer différents ateliers avec les acteurs locaux de l’industrie cinématographique, rencontrer des représentants associatifs engagés dans l’action culturelle régionale et visiter la ville portuaire jusqu’à Cox’s bazar, la plus longue plage du monde à la frontière birmane avec ses 120 kilomètres de sable entourés de buildings et de rickshaws dans le pays à la plus forte intensité de la planète.

Cette mission a offert une expérience autant humaine que professionnelle à cet aventurier de 31 ans, discret et attentif qui pose sa caméra avec spontanéité et bienveillance dans des lieux méconnus en focalisant sur des personnalités fortes et touchantes qu’il suit tout au long de ses explorations. Fort de son dernier documentaire de 2016 réalisé en mer sur les migrants traversant la Méditerranée, Fabien Guillermont a filmé au Bangladesh les infrastructures maritimes aux abords de l’île de Saint Martin, haut lieu du tourisme domestique fréquenté par la bourgeoisie de Dacca qui y côtoie les pelotons de la police aux frontière qui surveille sans relâche les côtes, eldorado improbable de la minorité rohingya.

Au regard du succès remporté auprès du public de l’Alliance Française par ses master classes et la projection de ses courts métrages réalisés récemment en Suède et en Grèce, Fabien Guillermont doit revenir à Chittagong en 2017 pour achever puis présenter son film en avant-première à l’Alliance Française de Chittagong.

 

Raphaël Jaeger, directeur de l’Alliance Française de Chittagong

crédit photo : Raphaël Jaeger

www.facebook.com/groups/afchittagong

http://www.afchittagong.org