Amérique latine - Caraïbes

La France pays invité d’honneur du Salon du livre de Guatemala

La France a été cette année le premier pays européen invité d’honneur du Salon International du Livre de Guatemala, Filgua, lequel s’est déroulé du 12 au 22 juillet derniers au Forum Majadas de la capitale.

L’Alliance Française a organisé dans le cadre de cette XVe édition – avec l’appui de l’ambassade de France, de l’IFAC et de l’entreprise Perenco – 60 manifestations culturelles : présentations d’ouvrages, tables rondes, ateliers artistiques et pédagogiques, rencontres littéraires, cabarets littéraires, expositions, projections de films et concerts.

Le pavillon français, réalisé avec le soutien de la Fondation Paiz, entité guatémaltèque engagée dans la promotion culturelle, éducative et artistique depuis sa création en 1977, et la marque française Habitat, a permis de présenter les œuvres de l’écrivaine, dramaturge et vidéaste Valérie Mréjen et la grande installation « Dalles mobiles », de l’artiste d’origine argentine vivant en France Julio Le Parc, œuvre importante mise à disposition pour l’occasion par l’atelier Le Parc et la Fondation précitée.

Philippe Ollé-Laprune a prononcé la conférence inaugurale du Salon sur le thème : « Quand le récit français sort du cadre ». Joëlle Menant, directrice du Service Commun de la Documentation, SCD, de l’Université de la Réunion a, quant à elle, donné la conférence inaugurale de la Convention internationale des bibliothèques sur le thème : « Bibliothèques et participation sociale ». Elle a également animé différentes tables rondes aux cotés de ses homologues latino américains.

Les écrivains Patrick Deville, directeur de la Maison des écrivains étrangers et des traducteurs, MEET, Prix Femina ; Paul Fournel, président honoraire de la Société des Gens de lettres, président de l’Oulipo, Prix Goncourt ; Annie Le Brun, poète, critique littéraire, spécialiste de Sade ; Philippe Ollé-Laprune, écrivain, producteur, traducteur et éditeur, ex-directeur de la Casa Refugio Citlaltépetl de Mexico et de la revue Lineas de Fuga, ont dialogué avec leurs homologues guatémaltèques.

Les auteurs de livres pour la jeunesse, écrivains et illustrateurs Nathalie Léger-Cresson, Claude Dubois et Mélanie Forné, ont présenté leurs ouvrages et animé des ateliers d’écriture et d’illustrations. Les éditeurs Jacques Aubergy (L’Atinoir), Véronique Haitse (L’Ecole des loisirs), et Catherine Guyot (Editions des femmes Antoinette Fouque) ont montré l’originalité et la spécificité de leurs lignes éditoriales et la traduction d’ouvrages présents dans leurs collections.

Deux publications réalisées à l’initiative de l’Alliance Française ont été publiées à cette occasion, accompagnées d’expositions : l’ouvrage bilingue « Voyage au Centre de l’Amérique » d’Yves Trémorin, édité par Sophos et l’Alliance Française est le résultat d’une résidence artistique réalisée en 2017 au Guatemala et Honduras. Il a été présenté par le photographe.

Le livre catalogue coordonné par le directeur de l’Alliance Française de Guatemala intitulé : « Miguel Angel Asturias, sueño y realidad » (Miguel Ángel Asturias, rêve et réalité), a également été lancé en présence du président de la FILGUA et de Miguel Ángel Asturias Amado, fils de l’écrivain.

L´édition bilingue des actes du colloque Médecine et écritures, réalisé en 2017 conjointement à l’université de Toulon et à l’université publique de San Carlos à Guatemala a par ailleurs fait l’objet d’une rencontre et d’une séance de signatures.

L’Alliance Française a, de plus, organisé 7 ateliers de découverte de la langue française destinés soit aux enfants, soit à un public adulte et selon trois modalités : lectures de contes bilingues, introduction au lexique et écriture créative.

Elle a enfin proposé dans ses installations, un programme complémentaire de « Nocturnes » réunissant cycle de cinéma à l’air libre et soirées littéraires gastronomiques et musicales.

Deux numéros spéciaux, le premier « Francia en la Filgua » réalisé par l’Alliance Française, l’autre présentant le programme dans son ensemble réalisé par le Salon, ont été publié en tant que supplément des quotidiens El Periódico et Prensa libre à un tirage de 35 000 exemplaires chacun.

Le Salon reçoit chaque année un public plus nombreux, près de 70 000 personnes pour l’édition 2018. Le succès remporté par les manifestations organisées par la France et le bon accueil des médias montrent que l’intérêt culturel suscité par notre pays reste important et fécond. Il vient couronner le travail régulier réalisé par l’Alliance Française ces dernières années dans le domaine du livre, de l’écrit et du débat d’idées.

Marc Sagaert, directeur général de l’Alliance Française et délégué général régional de la Fondation Alliance Française pour l’Amérique centrale

 

Télécharger l’édition spéciale (espagnol) >>

Télécharger le programme du salon (espagnol) >>

Photos de l’événement >>