Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»Un mois placé sous le signe de la photographie, à l’Alliance Française de Guayaquil, Équateur

Amérique latine - Caraïbes

Un mois placé sous le signe de la photographie, à l’Alliance Française de Guayaquil, Équateur

Du 13 au 27 octobre 2017, l’Alliance Française de Guayaquil a célébré la seconde édition de son Festival International de Photographie, FIF Guayaquil : un succès grandissant.

 

Une seconde édition “Villes parallèles” réussie

Concours photo, expositions, présentations de portfolios, tables rondes, cycle de cinéma, ateliers photo… c’est avec plus de 20 activités que l’Alliance Française de Guayaquil a célébré l’art photographique. Cette seconde édition de FIF Guayaquil a mis la ville à l’honneur avec sa thématique “Villes parallèles”, qui a fait l’objet d’interprétations visuelles des plus variées : 110 photographes en herbe ont envoyé leur série d’images. Le jury de professionnels s’est réuni pour primer les cinq meilleures propositions qui onté été exposées dans la galerie du centre durant un mois qui vont désormais prendre la route pour les Alliances du réseau : Cuenca, Loja et Quito. C’est plus de 450 personnes qui ont pris part aux événements du FIF.

Le Festival: éducation à l’image et tremplin pour de jeunes talents

Réalisé au mois d’octobre, le Festival International de Photographie FIF Guayaquil est une rencontre annuelle invitant photographes, amateurs et curieux à découvrir les travaux de  talents photographiques et à réfléchir et dialoguer autour de l’image et de la photographie en général.

Ce rendez-vous a vu le jour en 2016, répondant à une volonté de créer un nouvel espace pour la photographie à Guayaquil et dans le pays, de promouvoir les projets de photographes émergents et d’impulser les échanges de connaissances entre artistes. L’Alliance entend mener un travail d’éducation de l’image auprès de ses étudiants. Cette année, la médiathèque a développé un atelier mêlant activités d’analyse de l’image et d’écriture, auquel ont participé plus de 200 étudiants, dans les trois Alliances. De même, des photographes ont partagé sur leur travaux avec différents groupes d’étudiants, lors de visites guidées et d’ateliers d’écriture ou encore de présentations de portfolio. Ils ont pu converser avec les artistes, réaliser des interviews, et débattre de la photographie de films mettant en parallèle le Paris d’Amélie Poulain à celui des jeunes de cités de La Haine.

FIF 2018 : le voyage en perspective

Forte de ces deux éditions, l’Alliance Française entend s’inscrire dans la continuité et programmer tout au long de l’année des activités photographiques : ateliers,  conférences, expositions, pour fidéliser un public friand de photographie et inciter de plus en plus de nouveaux talents à participer à ce concours. Autre objectif : multiplier les partenariats et les participations internationales, notamment grâce à la venue de photographes et d’expositions photographiques du monde francophone, et ce, dès l’année prochaine, qui sera l’année du voyage… intérieur. Une invitation à la réflexion donc : “Les yeux sont les fenêtres de l’âme”.

Avis donc à tous les photographes explorateurs: en 2018, Guayaquil pourrait bien valoir votre coup d’oeil !

Par Elsa Briand, coordinatrice culturelle de l’Alliance Française de Guayaquil

© AF de Guayaquil