Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique latine - Caraïbes»L’Alliance Française de Medellín soutient la candidature de la France au mondial de Rugby 2023 en présence du Président de la FFR Bernard Laporte

Amérique latine - Caraïbes

L’Alliance Française de Medellín soutient la candidature de la France au mondial de Rugby 2023 en présence du Président de la FFR Bernard Laporte

Après avoir accueilli le mondial de rugby en 2007, la France présente sa candidature pour l’édition 2023. Fort de son succès il y a seize ans, aujourd’hui ce sont 82% des français qui souhaitent de nouveau accueillir le mondial en 2023.

 

La présentation officielle de la Fédération Française de Rugby (FFR) a eu lieu le 15 août à l’Hôtel Tryp Medellín en présence de la délégation Sudeamérica de Rugby, le ministère des Affaires étrangères de Colombie, l’ambassade de France en Colombie et de l’Alliance Française de Medellín.

Depuis décembre 2016, la FFR réalise une étude du territoire et des structures sportives et touristiques afin de démontrer au mieux les capacités d’accueil du pays. Un dossier de 810 pages a été réalisé : l’expérience française en matière d’événements, les 10 villes d’accueil et les 9 stades de réalisation des matchs, les services aux équipes, l’héritage.

Une attention toute particulière sera portée aux équipes quelque soit leur provenance et leurs résultats durant le championnat : hôtel privatisé, train entièrement mis à disposition, possibilité pour les équipes éliminées de rester jusqu’à la fin du championnat.

Des petits plus qui font la différence avec le mondial de 2007.

De plus, la FFR développe des projets sociaux en lien avec les équipes jeunes des quartiers populaires de Medellin : « Rugby, école de la vie ». Ce projet ira bien au-delà du « Tournoi inter quartiers » réalisé en 2005, puisque celui-ci se construit dès à présent non seulement au niveau des collèges et Universités, mais également et surtout au niveau d’un accord gouvernemental.

Quelles sont les principales raisons pour choisir la France pour 2023?

La France dispose des garanties financières demandées par le comité de sélection : la vente des places pour 18 matchs représenterait déjà 72% des recettes demandées. De plus, l’ensemble des stades ont été rénovés ou même construits très récemment, et aucun travaux n’est à effectuer au niveau logistique, mais également sécuritaire et numérique.

La FFR dispose du soutien total de l’État français.

La France a prouvé son importante expérience dans la réalisation d’événements sportifs, et la réalisation dans le pays des Jeux Olympiques en 2024 assure – une fois de plus, l’aménagement de l’ensemble des structures sportives.

Enfin, la FFR démontre son engagement de part ses objectifs ambitieux d’actions sociales à l’international.

Rejoignez le mouvement !

Alain Villechalane, directeur, AF de Medellín

© AF de Medellin

août 2017