Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Amérique du Nord»États-Unis – Programme de français dans le service d’oncologie pédiatrique de l’Hôpital San Jorge de San Juan (Porto Rico)

Amérique du Nord

États-Unis – Programme de français dans le service d’oncologie pédiatrique de l’Hôpital San Jorge de San Juan (Porto Rico)

Programme de français dans le service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital San Jorge à San Juan de Porto Rico. L’idée est née lors d’échanges linguistiques entre Paris et Santiago du Chili, organisés par la professeure de français Line Lancelloti du collège San Ignacio de San Juan de Porto Rico.

Durant un de ces échanges, Mme Lancelloti et ses élèves ont visité les patients de l’hôpital San Jorge (service d’oncologie pédiatrique) comme activité de service à la communauté, les élèves furent touchés par cette expérience, puisque les patients avaient très souvent leur âge.

Cette première initiative a rapidement pris le sens d’une « mission » : enseigner le français à ces enfants hospitalisés, souvent depuis des mois, voire des années.

Les premiers cours réguliers ont débuté en août 2015 tous les lundis de 15h30 à 16h30, avec un roulement de 5 à 6 élèves de Français III, IV et V.

Des liens solides se sont créés entre et patients  et étudiants. Ces derniers avouant apprendre plus qu’ils n’enseignent.

En règle générale, la professeure en titre  n’intervient pas dans la méthodologie de l’enseignement, elle a juste un rôle de conseil auprès de ces jeunes « profs », ce sont eux qui entrent dans les chambres des enfants (souvent avec des masques, des gants et des blouses) les mamans sortant afin de laisser la place aux « profs ». Ainsi, les enfants oublient pendant une heure le pourquoi et le comment de leur séjour à l’hôpital.

Mme. Lancelloti et ses élèves organisent également chaque année, la « Soirée française » activité de levées des fonds, permettant à certains parents en difficulté financière de recevoir un petit pécule, aidant à la poursuite de la lutte contre la maladie de leur enfant.

Cette année les fonds recueillis ont été remis à la famille d’une jeune fille de 18 ans dont le père est sans emploi depuis peu. La soirée française a été un véritable succès.

Ces jeunes professeurs de français bénévoles sont fiers de chaque victoire remportée, de chaque syllabe prononcée, de chaque mot retenu, de chaque sourire naissant lorsqu’ils poussent la porte de la chambre, ou attend, impatient non plus un petit malade, mais un étudiant espérant son professeur…. de français.