Fondation Alliance Française»Alliances Françaises dans le monde»Actualité de la zone»Afrique et océan Indien»Nouveaux locaux de l’Alliance française de Kampala (Ouganda)

Afrique et océan Indien

Nouveaux locaux de l’Alliance française de Kampala (Ouganda)

Les nouveaux locaux de l’Alliance française de Kampala ont été inaugurés en novembre dernier, célébrant ainsi le soixantième anniversaire de l’établissement.

Dans ce nouveau bâtiment, plus grand, plus clair, plus accessible, que l’Alliance française partage avec le Goethe Zentrum-Ugandan German Cultural Society, son partenaire germanophone, elle continuera de proposer à ses visiteurs des manifestations culturelles variées et un enseignement de la langue française de qualité.

Plus d’une centaine d’invités ont participé à la cérémonie, en présence du premier ministre en Ouganda, de l’ambassadrice de France, de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, de la présidente de l’Alliance française de Kampala et du président du Goethe Zentrum-Ugandan German Cultural Society. Dans leurs discours, les deux ambassadeurs ont souligné l’importance de l’apprentissage des langues étrangères et mis en valeur la vivacité de l’amitié franco-allemande. Durant cette période de commémoration du Centenaire de la première guerre mondiale, l’inauguration de ce bâtiment permet de rappeler le chemin parcouru par les deux voisins depuis le siècle dernier : une réconciliation exemplaire, comme n’a pas manqué de le souligner le premier ministre.

L’ambassadrice de France, ravie d’inaugurer le nouveau bâtiment, a souligné l’engagement des directeurs des deux structures et a rappelé à quel point l’apprentissage du français représentait un atout en Ouganda, pays voisin du plus grand pays francophone au monde, la République démocratique du Congo, et membre de la Communauté d’Afrique de l’Est, pour laquelle le français a  été proposé comme langue officielle, aux côtés de l’anglais et du kiswahili. Elle a insisté sur les opportunités en matière d’emploi pour la jeunesse du pays que pouvait représenter sa maîtrise, en raison de l’arrivée en Ouganda d’entreprises françaises.
Après le dévoilement des logos inscrits sur le mur du bâtiment, a eu lieu un cocktail animé par l’un des talents émergeants de la scène musicale ougandaise, Sandy Soul.

José-Maria Queiros, directeur, AF Kampala